Yamaha XT 1200 Z Super Ténéré

Publié le par Alain

xt1200z-super-tenere-47214-8-zoom-articleYamaha a profité des adieux à la profession de Jean-Claude Olivier, l'emblématique patron de Yamaha Motor France, pour présenter l'une des nouveautés les plus attendues de la marque japonaise, la Super Ténéré 1200. Une machine aux ambitions aussi grandes que les expéditions auxquelles cette aventurière patentée se destine.
xt1200z-super-tenere-47214-5-zoom-article.jpg
La boucle est bouclée. La nouvelle Yamaha Super Ténéré, créditée de 1200 cm3 dorénavant, a donc été dévoilée à la presse lors d'une cérémonie au cours de laquelle Jean-Claude Olivier (JCO pour les intimes) a tiré sa révérence à Yamaha Motor France, société qu'il a crée en 1990 (avant, c'était Sonauto qui importait les Yamaha en France, également pilotée par JCO). Et c'est bien à ce grand homme que l'on doit l'existence des Ténéré et Super Ténéré, machines avant tout destinées, à l'époque, à chasser la victoire en Rallye Raid (avec le succès que l'on connaît). Voilà donc la renaissance d'une appellation disparue en 1998 (il s'agissait alors de la XTZ 750 Super Ténéré) pour une machine 100 % nouvelle. La nouveauté ne cache pas ses ambitions : tailler des croupières à la référence absolue du segment, la BMW R 1200 GS. Yamaha se lance ainsi à l'assaut de cet Himalaya de la moto avec un engin regorgeant de technologie. Outre un inédit bicylindre vertical à carter sec calé à 270° de 1 199 cm3, développant 110 ch (106 en France) pour 11,6 mkg, la Super Ténéré 2010 arbore de série un freinage couplé à centrale hydraulique (le levier actionne les freins avant et arrière, pas l'inverse) avec ABS ainsi qu'un anti-patinage doté de trois modes. La commande des gaz est de type “Ride by Wire” (système YCC-T) et offre deux cartographies distinctes, Sport et Touring afin de s'adapter à un maximum de situations. Haute sur pattes (garde au sol de 205 mm, débattements de 190 mm AV/AR), la nouveauté bénéficie d'une transmission secondaire par cardan, comme la BMW. Côté aspects pratiques, la Super Ténéré 1200 offre une selle et une bulle réglables en hauteur, une prise 12V est présente aux côtés du tableau de bord à grand écran (fournissant de multiples infos dont un indicateur de consommation), des roues à rayons (19 pouces à l'avant) acceptant les pneus tubeless, des pare-mains, une béquille centrale, un porte paquet ainsi que des suspensions réglables (triple réglage pour la fourche inversée, double - précharge et détente ajustables sans outils - côté amortisseur). Notons enfin que pour sa première année de commercialisation, la baroudeuse au long cours de Yamaha ne sera disponible qu'en version “First Edition”, incluant une paire de valises latérales en aluminium ainsi que des plaques de protection pour les optiques (en plexiglass) et pour le moteur (en aluminium). La Super Ténéré 1200 sera disponible à la fin du mois de mai en concessions, et sera commercialisée à un tarif à confirmer de 14 999 €. La confrontation avec la BMW R 1200 GS, tout juste remise à jour (moteur), mais aussi avec la déjà “sulfureuse” Ducati Multistrada 1200 (150 ch annoncés...), s'annonce des plus chaudes !

Publié dans essais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
<br /> Belle bête prête pour les longs voyages.<br /> Bon Dimanche<br /> Denis<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> C'est une YAM' , ça ne vaudra jamais une Béhéme !!!!!!!<br /> <br />                        @+ALAIN<br /> <br />                              ALAIN http://hva430.over-blog.com/<br /> <br /> <br />
Répondre