WL 45 by Zen Motorcycles

Publié le par kawax

Laurent Dutruel n’en finit pas d’aller plus loin dans son délire « kustomaniac ». Et grand bien nous en fait ! Il prend pour base pour sa nouvelle création une vénérable WLA ; oui le fameux modèle «Liberator» qui participa à la libération de l’Europe.
Foin de nostalgie bobberisante ou de restauration guerrière, notre Homme de l’Art transforme, que dis-je créé, un nouveau V-Twin tout droit échappé d’une autre dimension. 
WL-01.jpg

Au niveau moteur, le V-Twin de 45 cui ou 750 cc n’est plus désormais qu’une lointaine influence, un point de départ, tant le travail effectué dessus est important. Le « laté» est en fait un nouveau propulseur improbable tout droit sorti de l’imagination sans borne de Laurent Dutruel.
Attention, nous n’avons pas affaire à un vulgaire bitza monté de bric et de broc par un bidouilleur du dimanche . La finition et l’intégration des divers éléments n’a rien à envier aux dernières productions du Custom Vehicule Operation de Harley-Davidson, l’originalité en plus!
WL-02.jpg

Ainsi, le bicylindre à soupapes latérales a vu son carter de distribution refait par l’amputation de la génératrice. Le carter de transmission est un mélange entre celui d’origine et celui d’un Sportster. Il a du être allongé de 30 mm afin de respecter l’empattement du bon vieux latéral. Un support pour l’alternateur de Sportster a été ménagé en bout de vilebrequin. Un volant moteur, toujours du même donneur, a été greffé. Non content de mélanger avec virtuosité les pièces de Sportster et de WLA, Zen Motorcycles greffe sur le bicylindre antédiluvien un turbocompresseur sur le collecteur «maison» en deux parties. Une chambre de pression a été emménagée entre le turbo et le moteur afin de conserver une pression suffisante. Bien entendu, la lubrification a été entièrement revue et corrigée. L’ensemble du V-Twin qui était à l’origine passablement rouillé a nécessité une réfection complète.
L’alimentation est assurée par un carburateur Lectron de 38 mm se terminant par un cornet en aluminium usiné par Zen Motorcycles. L’allumage est assuré par un module électronique.

La partie cycle est faite du même bois. Rien n’a été pioché dans les catalogues de pièces et accessoires. Le cadre a été dessiné pour épouser au plus prêt les formes du moteur.
A l’avant, la fourche a été confectionnée en soudant de grosses plaques d’aluminium. L’amortisseur est là encore «homemade».
A l’arrière, le bras oscillant est actionné par un mono-amortisseur de marque Ohlins.
Le réservoir est en deux parties : l’une reçoit l’essence alors que l’autre est chargé d’accueillir le précieux lubrifiant mis à rude épreuve par le moulbif turbo compressé.
Selle, phare, guidon, cocottes, pédale de frein, sélecteur, circuit électrique, etc., etc. sont l’œuvre de Laurent Dutruel.
Le boss de Zen Motorcycles s’est même chargé de réaliser un jeu de rayons en inox pour des jantes d’occasion trouvées sur le net. De nouveaux axes de roues ont été usinés. Le moyeu du frein à tambour arrière a été refait.
Ne laissant décidément rien aux bons soins des sirènes de l’aftermarket, notre homme orchestre qui sait aussi bien manier la clef d’1/2 pouce que le tour ou le marteau de carrossier a réalisé lui-même l’ensemble des câbles et gaines qui équipent la WL 45 car il juge ceux du commerce d’un trop gros diamètre.

La WL45 est en phase de réglage moteur afin de tarer la pression du turbo mais comme le dit son créateur, « elle est très bien née ».
Son concepteur, comme tout géo trouve tout, est déjà en train d’échafauder d’autres plans. Il se met à rêver d’une WLA dont le turbo comprimerait le mélange au lieu de l’aspirer comme c’est le cas sur la WL45. Il annonce qu’une telle Harley flirterait avec les 100 CV et qu’avec un châssis light, la bonne vieille Liberator serait capable de passer la barre des 250 km/h ! ! ! Et oui, chez Zen Motorcycles, on aime les motos belles qui roulent… fort, très fort même!
La WL45 a fini second du Kustom Show 2007. C’est amplement mérité tant cette machine renoue avec l’origine du mouvement kustom: Construire une moto improbable, unique avec des solutions techniques jamais vues.
Zen Motorcycles a tout d’un grand, d’un très grand ! Messieurs les Américains, nous avons tiré les premiers!

http://www.planete-biker.com/

Publié dans essais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Vraiment très belle !
Répondre
J
elle ressemble a ces fameuses bécane qui tapaient des records de vitesses sur le lac salé de bonneville
Répondre
M
Joli oui, mais monter à 250 sur cette bécane j'hésiterais.
Répondre
M
je n'y connais pas grand chose mais je ne monterai pas sur un truc pareil ,mais je ne doute pas que la mécanique est bonne   Marcel
Répondre