Indian Chief

Publié le par kawax

Une très belle Indian Chief.
Indian-PL-stpz.jpg

Historique de la marque

George Hendee et Oscar Hedstrom lancent la fabrication des motos Indian à Spingfield, Massachussetts. Les motocyclettes sont tout d'abord motorisées par des monocylindres de haute qualité, avec transmission par chaine et commandes par poignées tournantes.

 

Indian continue la production de monocylindre, mais décide de produire également des V-twin. La firme devient dès leader du marché des motocyclettes.

 

La première moto Indian a démarreur électrique sort de l'usine de Springfield.

 

Les monocylindres et V-twin semi-culbutés cèdent leur place à des modèles à soupapes latérales. Les soupapes latérales, oeuvre de Charles Gustafson, resteront le signe de la marque indian jusqu'en 1953. En 1917, un flat twin lèger est introduit sur le marché américain, sans succès.

 

En 1920 l'Indian Scout est commercialisée. Elle sera suivie en 1922 par la Chief. Ces deux modéles forment la base de la production d'Indian jusqu'à la seconde guerre mondiale. Le modèle Prince, monocylindre à soupapes latérales est produit de 1925 à 1928. En 1927, Indian rachète les droits de la moto ACE à quatre cylindres et produit des motos de ce type jusqu'en 1942.

 

Ralph B. Rogers prend les commandes d’Indian Motorcycle Company. Depuis la fin des années 1930 Indian est de plus en plus concurrencé par Harley Davidson. Rogers motorise alors de nouvelles machines avec des monocylindres et des bicylindres parallèles. Les motards américains ne suivront pas Indian dans ce changement technologique radical.

 

A partir de 1953, Indian commence la construction des dernières Indian Chief. La marque change fréquemment de direction. On retrouve ainsi des Brockhouse, Royal Enfield et autres Velocette produites sous blasonnage. Les derniers modèles d'import ont été commercialisé dans les années 1970.

 

Résurrection de la marque grace à Audax Group, un groupe d'investisseurs de Boston, qui investit 45 000 000 USD. L'usine de Springfield surnommée "The wigwam" cède la place à l'usine de Gilroy, plus moderne.

 

Arrêt de la production malgré une augmentation du chiffre des ventes, la raison invoquée est d'ordre financière.

 

Stellican Limited rachète la firme de Springfield. La nouvelle usine de Kings Mountain, en Caroline du nord, commencera la production des modèles Chief, Scout et Spirit dès le second semestre 2007.

2005 – 2007
2004
1999
1953
1945
1920 – 1929
1916 – 1917
1914
1907
1901

Publié dans essais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Trés jolie motoBise
Répondre
J
félicitation tu viens de rentrer dans les liens de l'equipe de choc section cliqueur fou c'est a gauche
Répondre
M
je vais finir par devenir motard c'est super   Marcel
Répondre
J
sympa pour l'historique
Répondre
C
coucou de fin de semaine! bises, christel
Répondre