prototype MELLY

Publié le par kawax

Melly marque une grande pause
Il y a un peu plus de deux ans, en fin 2004, MSS a relaté comment un prototype, marqué par son cadre principal entièrement fraisé dans la masse à partir d’un bloc d’aluminium, avait vu le jour chez Gérard Melly.
10873-freistellen-melly-infob-4-07-50.jpg
 

Pour la réalisation de ce bolide à moteur deux temps, une société a été créée en collaboration avec Christian Mayor et Ivan Salamin. Par la suite, ils ont obtenu une patente européenne. Un but de l’étape était alors atteint. Malgré toutes les informations détaillées diffusées dans la presse, il n’a pas été possible de commercialiser ce prototype.
 
Certaines considérations économiques auraient été à l’origine de l’échec du projet. Le fraisage à lui seul exigeait déjà dix heures de travail. Le cadre principal, léger de seulement 27 kg,  est fraisé dans la masse, à partir d’un bloc d’aluminium de 450 kg, suivant un processus d’usinage très complexe.

D’autres optimisations auraient certainement été envisageables. Malgré tout, les Valaisans ont décidé de tirer un trait (provisoire espérons-le) sur leur projet. 

L’entreprise a été dissoute, les droits de la patente reviennent aux personnes impliquées dans la société.
En 2004, Melly mentionnait déjà : « Un tel projet n’est jamais totalement achevé et guère commercialisable. Mais c’est déjà fantastique, pour un bricoleur passionné comme moi, d’avoir pu aller aussi loin. »

Dans le fond, il reste l’espoir et l’attente qu’un projet révolutionnaire tel que celui-ci puisse aboutir. Tant qu’il y a de l’espoir...

Publié dans essais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article